Jean Luc Mélenchon « Macron crée un gouffre social »

melenchon.fr/2018/01/19/mac

 

 

Jeudi 18 janvier 2018, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de David Pujadas et Fabien Namias depuis Marseille. Il s’est félicité de la victoire obtenue avec l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et a félicité les opposants à cette construction inutile ainsi qu’au projet d’enfouissement de déchets radioactifs à Bure. Concernant la politique d’Emmanuel Macron, il a décrit combien le président des riches créait un gouffre social et a expliqué que des secteurs comme la santé ou l’éducation étaient entrés dans une crise profonde. Sur l’immigration, Jean-Luc Mélenchon a salué celles et ceux qui accomplissent leur devoir d’accueil et a appelé à stopper les politiques qui provoquent les départs : guerres, accords de libre-échange, etc. Le président du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale a expliqué qu’il était pour la PMA mais contre la GPA, qui pouvait amener à une marchandisation des corps. La discussion a enfin porté sur la situation des médias dans notre pays et sur l’avenir politique de la ville de Marseille.

 

Posté par colette dumont à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Conférence de presse du groupe «La France insoumise» à l'Assemblée nationale

Le 16 janvier 2018, le groupe « La France insoumise » à l'Assemblée nationale tenait sa conférence de presse de rentrée. Jean-Luc Mélenchon a décrit l'état de résistance dans lequel se trouvent aujourd'hui plusieurs secteurs de la société, à commencer par les hôpitaux où le manque de moyens rend impossible la réalisation du travail, mais aussi dans le monde de l'éducation, où l'opposition à la loi de sélection à l'Université se signale en particulier par des blocages de lycées. Le président du groupe a également parlé de la niche parlementaire de la France insoumise qui se tiendra à l'Assemblée le 1er février. Interrogés par les journalistes sur la situation à Notre-Dame-des-Landes, les députés insoumis ont dit leur inquiétude face à la logique d'affrontement du gouvernement, qui pourrait mener à ce qu'il y ait un ou des morts. Jean-Luc Mélenchon a également parlé du non-lieu concernant la mort de Rémi Fraisse et a indiqué que la France insoumise ne lâcherait rien pour obtenir que la lumière soit faite sur les circonstance de son décès. Enfin, les députés insoumis ont dénoncé la politique d'Emmanuel Macron vis-à-vis des migrants, en particulier le fait que les belles paroles ne soient pas suivis d'actes.

 

Jean Luc Mélenchon - L’union européenne est en train de se disloquer

https://melenchon.fr/2018/01/14/lunion-europeenne-train-de-se-disloquer/ …

 

 

Discours de Jean-Luc Mélenchon au sommet du groupe «Die Linke» au Bundestag, le Parlement allemand, prononcé le dimanche 14 janvier 2018. Le porte parole de la France insoumise a expliqué ce qu’était le dégagisme, venu de la révolution citoyenne tunisienne, et a parlé de l’un des nouveaux slogans de cette révolution : « Qu’est-ce qu’on attend ? ». Jean-Luc Mélenchon a dénoncé l’accord passé entre la CDU de Merkel et le SPD, le PS allemand. Face à l’Europe de la guerre qui se prépare contre la Russie, il a plaidé pour la paix et pour la sortie de l’OTAN. Il a également rappelé combien les politiques menées actuellement avaient un impact environnemental et social extrêmement négatif et a expliqué que la solution résidait dans le partage des richesse. Le porte parole de la France insoumise a également dénoncé les politiques européennes de guerre et d’affaiblissement des économies de certains pays, qui génèrent ensuite le départs de migrants. Il a proposé de nouveau la tenue d’une conférence européenne de la dette, ainsi que la mise en place d’une conférence européenne pour régler la question des frontières. Citant Saint-Just, il a conclu son intervention sur la question du bonheur, «une idée neuve en Europe».

 

Jean Luc Mélenchon - #RDLS50 : ÉCOLOGIE, LIBÉRALISME, FAKE NEWS, LÉGISLATIVES PARTIELLES

Dans ce 50e numéro de la Revue de la semaine, Jean-Luc Mélenchon tire le bilan de 2017 et en particulier de l’alerte sur le climat lancée par plus de 15 000 scientifiques. Il dresse également un bilan politique de l’année écoulée. Puis il parle de la manière dont le libéralisme de notre époque limite les libertés en prétendant les défendre. Il revient ensuite sur la proposition d’Emmanuel Macron de lutter contre les « fake news » et pointe le risque d’une mesure potentiellement dangereuse pour la liberté de la presse et la liberté d’expression. Enfin, il explique que des élections législatives partielles auront lieu très prochainement et présente les candidates de la France insoumise dans les circonscriptions concernées. 

JLM - INVITÉ RTL - Le président de La France insoumise répondra aux questions d'Elizabeth Martichoux, jeudi 21 septembre. Ab

 

REPLAY - INVITÉ RTL - Le président de La France insoumise répondra aux questions d'Elizabeth Martichoux, jeudi 21 septembre.