Le voyage de Manuel Valls à Berlin fait planer le doute

Posté par colette dumont à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Valls à Berlin : le vrai-faux silence de Hollande

Posté par colette dumont à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Vous dites combien Mr Valls ?

247739_4911891550732_844980582_n3682777254

 

Posté par colette dumont à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Réforme du calendrier électoral : les consultations sélectives de Manuel Valls

Réforme du calendrier électoral : les consultations sélectives de Manuel Valls

Par Ivan Valerio

| 13/11/12 - 14:02

Pour réfléchir à la réforme du calendrier électoral, Manuel Valls consultera les principaux dirigeants de partis politiques. Entre le 15 et le 22 novembre, le ministre de l'Intérieur recevra partis et associations d'élus pour échanger sur l'élaboration du nouveau calendrier des élections locales et sur le nouveau mode de scrutin pour les conseillers généraux.

 

Parmi les dirigeants de partis invités à la concertation place Beauvau : 

 

  • - Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, le 15 novembre à 8h30 ;

- Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, le 16 novembre à 8h30 ; 

- Pascal Durand, secrétaire national d’EELV, le 19 novembre à 17h00 ;

- Jean-Louis Borloo, président de l'UDI, le 19 novembre à 18h00 ; 

- Harlem Désir, premier secrétaire du PS, le 21 novembre à 17h30 ;

- Jean-Michel Baylet, président du PRG, le 21 novembre à 19H30.

 

Par ailleurs, pas de trace de François Bayrou, président du Modem, ou de Marine Le Pen, présidente du Front national. Si Manuel Valls reçoit Pierre Laurent du PCF, il n'a pas invité Jean-Luc Mélenchon ou Martine Billard, co-présidents du Parti de gauche. 

 

Dans les rangs du Front national on avance que c'est par absence de groupe dans les assemblées que le mouvement n'est pas convié. 

 

Au sujet de l'UMP, Manuel Valls a fait le choix de recevoir Jean-François Copé le 15 novembre. Dans le camp de François Fillon, Jérôme Chartier, chef de file des porte-paroles estime que "c'est normal mais compte tenu de l'élection interne du 18 novembre, j'espère que le ministre prendra le temps, plus tard, de recevoir monsieur Fillon s'il était élu à la tête du parti". 

 

En juin, Marine Le Pen avait été "scandalisée" de ne pas être la bienvenue à l'Elysée alors que François Hollande menait des consultations suite à son accession au pouvoir avec tous les partis politiques. A l'époque, la présidence de la République avait justifiée cette absence en ne souhaitant recevoir que des partis représentés au Parlement. 

 

Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur s'entretiendra également avec Jacques Pelissard, président de l'association des maires de France, Claudy Lebreton, président de l'assemblée des départements de France et Daniel Delaveau, président de l'assemblée des communautés de France.

Enrichisse

Posté par colette dumont à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :