Gérard Filoche CGT/ PS - Projet de loi El Khomri, : "une contre-révolution".

Gérard Filoche - La Nouvelle Edition du 23/10/14 - Un Gérard Filoche fidèle à lui-même

Gérard FILOCHE - c'est Valls qu'il fallait virer -# rien à voir avec le fait que Valls veux virer Gérard Filoche#

http://www.lepoint.fr/politique/gerard-filoche-c-est-valls-qu-il-fallait-virer-26-08-2014-1856749_20.php

Gérard FILOCHE - c'est Valls qu'il fallait virer -# rien à voir avec le fait que Valls veux virer Gérard Filoche#

J'ai trouvé le contenu de cette vidéo intéressante.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par colette dumont à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Gérard Filoche : "L’unité syndicale aurait du se faire à Carhaix pour l’emploi, pas à Quimper avec les licencieurs" 2/11/13

http://www.humanite.fr/cgt/gerard-filoche-l-unite-syndicale-aurait-du-se-fair-552353

Social-Eco - le 2 Novembre 2013

Gérard Filoche : "L’unité syndicale aurait du se faire à Carhaix pour l’emploi, pas à Quimper avec les licencieurs"

Mots clés : ump, pcf, eelv, medef, parti socialiste, front de gauche, cgt, fsu, agroalimentaire, solidaires, patronat, bretagne, gérard filoche, écotaxe,

Par Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et membre du bureau national du PS. A Quimper, il y aura bataille de slogans entre beaucoup de droite et un peu de gauche. Il y aura des petits bonnets rouges et des… gros bruns masqués de poils rouges. Comme toujours hélas, quand la situation est mouvante et que la division existe à gauche. A Carhaix, CCT, FSU, Solidaires et CNT appellent à manifester. CFDT et UNSA n’appellent… à rien.



Gérard FILOCHE - grèves pour nos retraites le 10 septembre 2013

 

http://www.filoche.net/

 

 

http://www.filoche.net/2013/07/06/cgt-fo-fsu-solidaires-appellent-a-une-journee-de-greves-et-manifestations-le-10-septembre-pour-nos-retraites-pas-un-trimestre-de-plus-pas-un-euro-de-moins/

CGT, FO, FSU, Solidaires appellent à une journée de grèves et manifestations pour nos retraites

le 10 septembre 2013

"Nous signons donc une tribune dans la presse avec des dirigeants du PCF, du NPA, des Verts, de Copernic"

 

"Ca y est, on va y aller. Notre gouvernement doit nous entendre."

Posté par colette dumont à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Gerard Filoche "L’espérance de vie dépend de la retraite à 60... par Europe1fr - ok, mais en attendant...nous on plonge


"L’espérance de vie dépend de la retraite à 60... par Europe1fr

 

Gerard Filoche@gerardfiloche 49 min

 

"L’espérance de vie dépend de la retraite à 60 ans" par

 

 

Le socialiste Gérard Filoche a plaidé pour conserver l’âge légal de la retraite à 60 ans. www.europe1.fr

  • Date de publication 14/06/2013

  • Durée 12:01

  • Catégorie News



 

 

 

Le socialiste Gérard Filoche a plaidé pour conserver l’âge légal de la retraite à 60 ans. www.europe1.fr

 

  • Date de publication 14/06/2013

  • Durée 12:01

  • Catégorie News

 

Cactus, le grain de sel de Gérard Filoche.

Social-Eco - le 16 Mai 2013

Cactus

Zéro voix pour Sapin : casse de l’inspection du travail recalée !

Cactus, le grain de sel de Gérard Filoche. Un "plan Sapin" depuis juillet 2012 envisage la disparition des sections d’inspection du travail territoriales et généralistes. Jusque-là, une section était affectée à un territoire délimité et devait contrôler, en moyenne, 3 000 entreprises, 30 000 salariés. Inspecteurs et contrôleurs intervenaient « en opportunité » : c’est-à-dire qu’ils jugeaient eux-mêmes des priorités de leurs dossiers.

Suite :

 

http://www.humanite.fr/social-eco/zero-voix-pour-sapin-casse-de-l-inspection-du-trav-541639

 

 

Posté par colette dumont à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

GÉRARD FILOCHE - Le « texte interdit » sur l’Europe résumé ici en onze points, à lire, à diffuser

http://www.filoche.net/2013/05/01/2414/

Le « texte interdit » sur l’Europe résumé ici en onze points, à lire, à diffuser

« Le texte sur l’Europe de « Maintenant La Gauche, le social au coeur » interdit de débat !

La convention Europe du Parti socialiste se tiendra le 16 juin prochain à Paris, les votes dans les sections se dérouleront le 6 juin.
Mais les Socialistes ne pourront pas voter pour le texte que voulaient déposer Emmanuel Maurel, Gérard Filoche, Marie-Noëlle Lienemann et les autres camarades du Bureau National, au nom de « Maintenant La Gauche, le social au coeur », la Motion 3. La majorité du Bureau National (6 pour, 4 abstentions, 16 contre), le 30 avril, a refusé que ce texte soit soumis au vote des adhérents.

Pourtant, dans la circulaire n° 1387 du 17 avril, organisant le déroulement de cette convention, Harlem Désir, Guillaume Bachelay, Jean-François Cambadélis et Catherine Trautmann précisaient « Mardi 30 avril 2013 : Enregistrement par le Bureau national du texte soumis au débat (éventuellement des textes et/ou des amendements)…) Ils n’ont pas tenu parole.

Les justifications avancées par Jean-Christophe Cambadélis sont piteuses : « L’état de la discussion, la situation de notre parti dans le moment où nous sommes, l’état du pays, le fait d’avoir pu surmonter plusieurs divergences, tout cela milite pour que nous ayons un seul texte présenté aux militants ».

C’est justement « la situation de notre parti dans le moment où nous sommes» et « l’état du pays » qui militent pour que nous ayons un débat de fond sur la politique européenne de notre parti.
Ce n’est pas le débat biaisé entre Jean-Marc Aurault et Claude Bartelone sur « faut-il ou non stigmatiser Angela Merkel ? » qui peut se substituer à un véritable débat de fond auquel pourront participer tous les adhérents du Parti socialiste. Nous militons contre l’Europe libérale qui nous emmène dans le mur, et contre les libéraux des deux cotes du Rhin, Merkozye. En quoi sommes nous anti merkel ? pas aprce qu’elle est allemande mais parce que Mme Merkel affirme que « le smic crée le chômage » : frontalement, contre cela,  nous défendons la hausse du smic et des salaires pour la relance pour faire reculer le chômage.
Dans le » texte interdit » au débat, intitulé « Europe : le sursaut, c’est maintenant ! » nous défendions les orientations résumées ainsi :
 

1- Si la gauche européenne ne propose pas une réorientation profonde et radicale de la construction européenne, c’est l’unité européenne qui sera bientôt en danger.
2- Des Smic doivent être créés dans tous les pays de l’Union qui n’en possèdent pas encore. L’écart entre les Smic doit être réduit pour se rapprocher du taux le plus élevé et combattre ainsi le « dumping social ».
3- Le pacte de stabilité et le TSCG sont deux verrous qui empêchent la croissance ; Il faut décréter un moratoire sur le pacte de stabilité.
4- Une grande partie de la dette est une dette indigne, causé par des politiques qui sont à l’origine de la crise et qui perdurent. Dans de nombreux pays, il faut restructure la dette pour libérer les ressources nécessaire au financement de l’économie réelle.
5- Un vrai budget fédéral d’investissement représentant au minimum 5 % du PIB européen (contre 1 %) aujourd’hui, doit être mis en place.
6- Un « serpent fiscal » européen doit permettre une harmonisation fiscale par le haut et de stopper la concurrence fiscale qui permet aux plus fortunés et aux sociétés d’échapper à l’impôt.
7- La Banque Centrale européenne doit être mise sous le contrôle du Parlement européen. Elle doit avoir comme objectif prioritaire la croissance et l’emploi. Elle doit pouvoir financer directement, sans conditionnalités, les Etats européens.
8- La politique de l’ « euro cher » qui étouffe les exportations européennes doit cesser. L’Union européenne doit décider démocratiquement de sa politique de change.
9- Un véritable tarif extérieur commun aux frontières de l’Europe doit être mis en place. Il devra prendre appui sur des critères sociaux et environnementaux permettant la préservation de notre modèle social, de l’emploi et de la qualité de vie. La négociation d’un « accord transatlantique » dans laquelle l’industrie européenne à tout à perdre doit être suspendue.
10- Les garanties publiques apportées aux banques doivent se limiter au financement de l’économie réelle (environ 22 % du bilan des « banques universelles » en France).
11- L’Union doit se faire démocratiquement, par et pour les citoyens. Les changements de traités doivent faire l’objet d’une Convention dans laquelle les citoyens sont représentés par leurs élus directs au Parlement européen. Les peuples doivent pouvoir les ratifier par référendum.  »

  Cet article a été écrit par Gérard Filoche, publié le 1 mai 2013 à 12:11, classé sous Politiqueet tagué, , , . Bookmarkez le permalien. Suivez les commentaires grâce au flux RSS de cet article. Déposez un commentaire ou un trackback : Adresse du trackback.

 

 

Gérard Filoche - Le syndicalisme au 1er mai 2013 avec Gérard Filoche – le 30/04/2013


Le syndicalisme au 1er mai 2013 avec Gérard... par 88PS

.../...

 

Gérard Filoche (PS) :

 

Membre du bureau national du PS, Gérard Filoche considère que les choix politiques de François Hollande ne correspondent pas aux attentes des Français. Il n’en considère pas moins qu’il est «l’homme de la situation»…

 

Après un an de présidence, quel jugement portez-vous sur François Hollande et son gouvernement ?

 

 

http://www.fdesouche.com/368958-gerard-filoche-ps-hollande-a-donne-satisfaction-a-ceux-qui-nont-pas-vote-pour-lui

 

 

 

Gérard Filoche - PS - CGT - dans l'HD

Gérard Filoche - PS - CGT - a un vrai talent d'orateur et  beaucoup d'humour -  connait les dossiers à fond - une partie du PS, est d'accord avec lui, mais les novices, Président de la République, Premier Ministre, les députés PS, n'écoute pas, celui, qui a accumulé des connaissances et argumentes.

 Social-Eco - le 28 Avril 2013

"Reculade organisée", la chronique de Gérard Filoche dans l'HD

Mots clés : travail, emploi, medef, L'Humanité Dimanche, droit, gérard filoche, ANI,

Non, ça ne colle vraiment pas. Discuter cinq mois du mariage pour tous, peut-être. Mais passer en trois semaines, avec procédure d’urgence et vote bloqué, une loi essentielle très contestée sur le droit du travail, ça ne se justifie pas. Même pour ceux qui la défendent, ce n’est pas glorieux : silence médiatique général, aucun débat contradictoire, obscurité organisée sur les 27 articles disparates de l’ANI péniblement transformés en loi, votes forcés, expéditifs, et à reculons, sous pression, des députés.

 http://www.humanite.fr/social-eco/la-reculade-organisee-la-chronique-de-filoche-dans-529336

 …/...

Politique - le 3 Avril 2013

Affaire Cahuzac : l'émotion de Gérard Filoche

Mots clés : justice, austérité, parti socialiste, jean-luc mélenchon, françois mitterrand, rigueur, évasion fiscale, singapour, jérôme cahuzac, fraude fiscale, gérard filoche,

Membre du bureau national du Parti socialiste et ancien inspecteur du travail, Gérard Filoche, au bord des larmes, s'est indigné des aveux de l'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac sur LCI : "C'est un jour de colère. Ce n’est pas possible, il était un fraudeur lui-même. On avait un ministre du Budget qui était censé chasser la fraude fiscale".

 

http://www.humanite.fr/politique/affaire-cahuzac-lemotion-de-gerard-filoche-518831

 

…/...

Politique - le 4 Avril 2013

Point de vue

Gérard Filoche « S’il faut gratter des milliards, c’est dans la fraude ! »

Mots clés : parti socialiste, François Hollande, jean-marc ayrault, fraude, jérôme cahuzac, gérard filoche, comptes suisses,

ancien inspecteur du travail, membre du bureau national du PS.

« Alors qu’on savait qu’il y a en tout plusieurs dizaines de milliards d’euros par an de fraude fiscale, le ministre délégué au Budget répondait : ‘‘Vous êtes naïfs, on ne peut pas lutter contre’’. On comprend aujourd’hui qu’il ne voulait pas !

 http://www.humanite.fr/politique/gerard-filoche-s-il-faut-gratter-des-milliards-c-e-518897

 …/...

Social-Eco - le 20 Mars 2013

"50 siècle qu'on lutte contre la précarité. 50 siècles d'erreur, dit le Medef"

Mots clés : emploi, medef, flexisécurité, inspection du travail , cfdt, flexibilité, gérard filoche, cgc, cftc, négociation syndicats-patronat, sécurisation de l'emploi,

Le 14 mars dernier, Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, décryptait avec talent et humour l’accord national interprofessionnel signé par le MEDEF et la CFDT, la CFTC et la CGC. Voici des extraits vidéos d'AttacTV France éclairants de ce qui se joue derrière cet accord de sécurisation/flexibilité de l'emploi.

http://www.humanite.fr/social-eco/50-siecle-quon-lutte-contre-la-precarite-50-siecle-517854

 …/...

 son blog :

 http://www.filoche.net/

 dernier article :

 http://www.filoche.net/2013/04/28/remettre-l%E2%80%99europe-sur-ses-pieds/

Posté par colette dumont à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :