https://melenchon.fr/2018/01/14/lunion-europeenne-train-de-se-disloquer/ …

 

 

Discours de Jean-Luc Mélenchon au sommet du groupe «Die Linke» au Bundestag, le Parlement allemand, prononcé le dimanche 14 janvier 2018. Le porte parole de la France insoumise a expliqué ce qu’était le dégagisme, venu de la révolution citoyenne tunisienne, et a parlé de l’un des nouveaux slogans de cette révolution : « Qu’est-ce qu’on attend ? ». Jean-Luc Mélenchon a dénoncé l’accord passé entre la CDU de Merkel et le SPD, le PS allemand. Face à l’Europe de la guerre qui se prépare contre la Russie, il a plaidé pour la paix et pour la sortie de l’OTAN. Il a également rappelé combien les politiques menées actuellement avaient un impact environnemental et social extrêmement négatif et a expliqué que la solution résidait dans le partage des richesse. Le porte parole de la France insoumise a également dénoncé les politiques européennes de guerre et d’affaiblissement des économies de certains pays, qui génèrent ensuite le départs de migrants. Il a proposé de nouveau la tenue d’une conférence européenne de la dette, ainsi que la mise en place d’une conférence européenne pour régler la question des frontières. Citant Saint-Just, il a conclu son intervention sur la question du bonheur, «une idée neuve en Europe».